PANGEA, une puissance de calcul inédite pour des horizons nouveaux

La nouvelle version du supercalculateur Pangea de Total, inaugurée en janvier 2016, offre une puissance de calcul inédite. C'est aujourd’hui l’un des supercalculateurs les plus puissants au monde. Présentation de cet outil d’exception au Centre Scientifique et Technique Jean-Féger (CSTJF) à Pau.

Expert_BertrandDuquet_80x80_FR
Bertrand Duquet

Offshore Profond

Expert_enricoZamboni_FR
Enrico Zamboni

Exploration

Le traitement des volumes de données sismiques vertigineux requiert d’énormes puissances de calcul.

En imagerie sismique, le récent upgrade de Pangea permet de réduire considérablement les approximations et d’augmenter les taux d'itération ; les délais de production sont aussi plus rapides, avec une accélération des allers-retours imagerie-interprétateurs. Il amène une meilleure résolution signal-bruit et, en sismique gisement, offre une résolution spatiale et verticale inégalée.

Dans le domaine du réservoir, la rapidité d'exécution des simulations augmente de façon significative. Mais le supercalculateur apporte également une amélioration tant des outils mathématiques de modélisation et de visualisation à l’échelle des pores que de la simulation des écoulements fluides à l’échelle des gisements.

Avec le nouveau Pangea, toutes les études gagnent en maîtrise des incertitudes. Et de gros progrès vont être réalisés dans les études d'intégration réservoirs-puits-réseaux de surface.

Le nouveau Pangea entre dans la stratégie R&D de Total. Une stratégie conduite depuis les années 1980 et appelée à se poursuivre afin d’augmenter toujours plus la puissance de calcul et de développer de nouveaux algorithmes et simulations numériques.

ARTICLE DE REFERENCE

 Les clés d’une exploration à fort potentiel

BILLET D'EXPERT

Imagerie sous le sel : une acquisition WATS au design optimisé

PUBLICATION

Subsalt velocity model building using surface offset gathers from wave-equation migrations