Louis Bon

GNL

Louis Bon, Directeur général du projet Ichthys

 

Louis Bon est diplômé de l’École des Mines de Paris (1979). Jeune ingénieur, il entre chez Total en 1980 dans la division Opérations. Ses premières missions d’expatriation le conduisent en Norvège (1982-1984), au Royaume-Uni (1985-1989) et à Abu Dhabi (1990-1991).

 

Il rejoint la division Projets en 1991 où il travaille sur le projet Qatargas– et s’installe au Japon pour deux ans – puis participe au développement de la troisième phase de Bongkot en Thaïlande.

 

En 1998, Louis Bon devient directeur adjoint des deuxième et troisième phases de South Pars, le premier projet de développement mené en Iran depuis la révolution. Projet majeur, il comprend deux plateformes de production et une énorme usine de traitement du gaz à terre.

 

Après le démarrage des installations en 2002, Louis Bon est nommé directeur technique pour l’Asie et l’Extrême-Orient. Opérant sous la responsabilité du vice-président de la région, il est impliqué dans des activités de Total en Indonésie, en Thaïlande, au Brunei et au Myanmar.

 

En 2005, il est nommé directeur adjoint de la division Projets et construction, chargé de la supervision, de la méthodologie et de la gestion du personnel pour tous les projets du secteur Amont de Total.
En novembre 2008, il devient directeur du projet Pazflor, vaste développement en offshore profond du bloc 17 en Angola. Reposant sur des technologies de pointe, ce projet a démarré un mois avant la date prévue, en août 2011.

 

En février 2012, il est nommé vice-président de Total E&P / Opérations au niveau corporate. Il couvre les opérations, le forage, la logistique et les achats dans le monde entier. En septembre 2013, Louis Bon est détaché par Total E&P pour prendre la direction du projet GNL Ichthys opéré par INPEX et basé à Perth.