Philippe Cordelier

Gisement

Dr. Philippe R. Cordelier, Responsable du département EOR chez Total

 

 

Le Dr. Philippe R. Cordelier possède un diplôme d'ingénieur de l'École des mines d'Alès, ainsi qu'un doctorat en géomécanique obtenu à l'École des mines de Paris. Il a commencé sa carrière dans le génie minier, puis dans le génie civil et dans les domaines du creusement de tunnels et du forage.

 

Philippe Cordelier travaille pour le groupe Total depuis plus de vingt-cinq ans. Il y a occupé différents postes principalement liés aux géosciences (à l'étranger mais aussi au siège) et à la R&D. Entre fin 2011 et 2014, il a dirigé le projet EOR R&D (R&D pour la récupération améliorée du pétrole), mené des projets pilotes complexes d'EOR, ainsi que des études de faisabilité pour d'autres projets pilotes, avant d'être nommé responsable de la planification des projets pilotes de R&D, pour un an. Il a pris part à l'exécution et aux analyses du projet d'EOR par injection de polymère sur le champ Dalia, une première mondiale en deep offshore. Il a ensuite mené un projet pilote de contrôle approfondi sur le transport et l'écoulement des polymères. Monsieur Cordelier a étudié puis supervisé le premier projet pilote offshore d'injection de tensioactifs/polymères sur puits unique dans un réservoir carbonaté aux Émirats Arabes Unis. Il a également lancé et étudié un pilote de traitement tertiaire des eaux chargées en polymères, et conçu puis fait la promotion d'un nouveau type de skid EOR compact, mobile et modulaire.

 

Par la suite, il a été responsable de la Platform for Innovative Technologies in Geosciences (Plateforme pour les technologies innovantes dans le domaine des géosciences), chargé du développement d'outils pertinents, de méthodologies, de technologies incluant l'interprétation sismique en 4D, les modélisations avancées, les simulations de réservoirs, les études fluides, la pétrophysique, l'EOR et enfin le monitoring des données champs .

 

Depuis le début de l'année 2017, il dirige le département EOR chez TOTAL. Ses intérêts en matière de recherche portent notamment sur la pétrophysique, les géosciences, l'IOR et l’EOR pour les aspects Subsurface et Surface. Il est auteur ou co-auteur de 30 documents techniques et détient des brevets. Il est aussi membre de la SPE (Society of Petroleum Engineers – Association des ingénieurs pétroliers) et membre du comité de programmation de deux conférences. Il est le président du club de l'innovation en matière d'EOR au sein du pôle de compétences français AVENIA.