Please check an answer for every question.
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Nous partageons également des informations de votre navigation avec nos partenaires analytics. Ils peuvent les combiner avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont recueillies suite à l'utilisation de leurs services.
Enabling this category of cookie would establish statistics of attendance on the site. Disabling them prevents us from tracking and improving the quality of our services.
Enabling this category of cookie would establish statistics of attendance on the site. Disabling them prevents us from tracking and improving the quality of our services.
Enabling this category of cookie would establish statistics of attendance on the site. Disabling them prevents us from tracking and improving the quality of our services.
Enabling this category of cookie would establish statistics of attendance on the site. Disabling them prevents us from tracking and improving the quality of our services.
Enabling this category of cookie would establish statistics of attendance on the site. Disabling them prevents us from tracking and improving the quality of our services.
Enabling this category of cookie would establish statistics of attendance on the site. Disabling them prevents us from tracking and improving the quality of our services.

Daniel Byrd

Offshore Profond

Daniel Byrd - Exploration Production - Total

Daniel Byrd, ECP Subsea Manager, Total Upstream Nigeria Ltd. (TUCN)

Après l’obtention de son diplôme en Ingénierie mécanique à l’université Mémorial de Terre-Neuve (Canada) en 2002, Daniel Byrd débute sa carrière dans le secteur pétrolier à Houston, au Texas, en travaillant sur l’installation d’offshore pipelines. Il occupe dans ce secteur des postes variés – ingénieur de travaux, ingénieur de projet, estimating manager – et voyage dans le monde (Nigeria, Malaisie, Israël). Daniel Byrd se recentre ensuite sur les installations en eau profonde et les technologies sous-marines. Il travaille désormais comme consultant pour les opérateurs pétroliers et gaziers dans le golfe du Mexique. Il rejoint Total en 2012 par TEC/SBS. Détaché en Recherche et Développement, il est nommé responsable du projet d’Intégrité des Biens ainsi que de la partie SURF du projet Développement Deep Offshore. Il s’investit alors particulièrement dans le perfectionnement de la robotique sous-marine, notamment le développement d’un AUV pour l’inspection des pipelines. Daniel a ensuite été détaché auprès de la TUCN en 2016, où il a dirigé les activités d'Offshore Inspection, Maintenance and Repair et l'ingénerie, l'approvisionnement et la gestion de construction des raccordements de puits subsea sur AKPO et Egina. Il a également supervisé l'exécution des mini-projets Akpo Flex Joint Repairs et Gas Export Line ITA Hydrate Remediation.

Projets

Avant de rejoindre Total, Daniel a occupé différents postes clés dans le développement de champs en mer profonde, dans le golfe du Mexique, parmi lesquels :

  • Deep Gulf Energy - Kathleen Subsea Field Development : un puits individuel rattaché de manière sous-marine à une structure terminale de pipeline (PLET) préalablement existante et rattaché à la plateforme fixe de l’Est du Cameroun 381-A avec une liaison ombilicale hydroélectrique (860 m de profondeur).

C’est en qualité d’ingénieur projet pour un entrepreneur EPC, qu’il s’est investi dans différents projets de construction offshore, parmi lesquels :

  • Le projet BP Thunderhorse : un travail planifié sur le chantier de construction offshore de Fourchon, en Louisiane, dans le cadre de l’installation des raccordements et d’installations de cargaison.
  • CNL (Chevron Nigeria Limited), sur les campagnes Flowline de 2002/2003 et 2003/2004 : ingénieur de terrain en charge de l’installation de la plateforme et de la pipelay.
  • MSE (Malaysia Shipyard and Engineering) North Lukut & Penara Development : ingénieur de terrain en charge de l’installation de la plateforme et de la pipelay, et notamment de l’installation de deux caissons, de quatre pipelines, et de deux installations PLEM.
  • IEC (Israeli Electric Corporation) : ingénieur de terrain pour l’installation onshore et offshore de deux pipelines d’environ 75 cm (longueur combinée de 95 km), d’une ligne latérale de 30 cm, de quatre raccordements côtiers (HDD) et de deux raccordements offshore.

Offshore profond

Un AUV pour optimiser l'inspection des pipelines

Best Innovators

Réparation sous-marine de raccords de joints flexibles