Skip to content
Please check an answer for every question.
Paramétrage des cookies

Total peut déposer les catégories suivantes de cookies : cookies pour les statistiques, la publicité ciblée et les réseaux sociaux. Vous avez la possibilité de désactiver ces cookies, ces paramètres ne seront valables que sur le navigateur que vous utilisez actuellement.

L'activation de cette catégorie de cookies nous permet d'établir des statistiques de trafic sur le site. Leur désactivation nous empêche de surveiller et d'améliorer la qualité de nos services.
Notre site Web peut contenir des boutons de partage vers des réseaux sociaux qui vous permettent de partager notre contenu sur ces réseaux sociaux. Lorsque vous utilisez ces boutons de partage, un lien est établi vers les serveurs de ces réseaux sociaux et un témoin tiers est installé après avoir obtenu votre consentement.
L'activation de cette catégorie de cookies permet à nos partenaires d'afficher des annonces plus pertinentes en fonction de votre navigation et de votre profil client. Ce choix n'a aucune incidence sur le volume de publicité.

Comment valoriser conjointement les réserves de deux environnements géologiques différents : tel est le défi de Moho Nord, conçu pour valoriser les découvertes réalisées sur la partie nord du permis d’exploitation Moho Bilondo, au large des côtes congolaises.

Moho Nord est le deuxième pôle de production opéré par Total dans les eaux profondes du Congo. Situé à 75 km environ des côtes, il est entré en production au premier semestre 2017, neuf ans après la mise en service de Moho Bilondo, premier site deep offshore du Groupe au Congo.

Conçu pour valoriser les découvertes réalisées sur la partie nord du permis d’exploitation Moho Bilondo, il est le premier développement “grands fonds” du Groupe à coupler deux systèmes de production différents sur deux environnements géologiques distincts :

  • des chenaux turbiditiques du miocène (5 à 11 millions d’années) à l’architecture complexe, où alternent sables et argiles, enfouis à faible profondeur sous le fond de la mer (1 100 m) ;
  • des carbonates fracturés de l’albien (100 à 112 millions d’années), enfouis beaucoup plus profondément sous le fond de la mer (3 000 m).

D’où la nécessité de coupler deux types de supports flottants, distants de 350 m et reliés par six lignes de transfert. Le FPU (Floating Production Unit), baptisé “Likouf”, exploite les réservoirs du miocène par un système de production sous-marin, largement éprouvé par les nombreux développements de Total en grands fonds : une boucle de production alimentée par des puits sous-marins à long déport et à longs drains. Quant à la TLP (Tension Leg Platform), elle produit les réservoirs carbonatés de l’albien avec des puits aux Christmas trees aériens installés sur la TLP, dont la production multiphasique est expédiée sur le FPU.

Carte projet Moho Nord, Congo - Exploration-Production - Total

 

  • 0
    puits forés sur Moho Nord
  • 0
    barils produits chaque jour
  • 0
    m
    la profondeur d'eau de Moho Nord
  • Opérateurs sur le Skandi Africa, projet Moho Nord, Congo - Exploration-Production - Total
    Opérateurs sur le Skandi Africa, projet Moho Nord, Congo
  • Le FPSO Likouf de nuit en mer, Congo - Exploration-Production - Total
    Le FPSO Likouf de nuit en mer, Congo
  • Pompier en exercice de sécurité sur le FPSO Likouf, projet Moho Nord, Congo - Exploration-Production - Total
    Pompier en exercice de sécurité sur le FPSO Likouf, projet Moho Nord, Congo
  • Le FPSO Likouf en mer, Congo - Exploration-Production - Total
    Le FPSO Likouf en mer, Congo
  • Opératrice sur le Skandi Africa dans le port de Pointe-Noire. Projet Moho Nord, Congo - Exploration-Production - Total
    Opératrice sur le Skandi Africa dans le port de Pointe-Noire. Projet Moho Nord, Congo
  • Inspection des équipement en l'atelier, Projet Moho Nord, Congo - Exploration-Production - Total
    Inspection des équipement en l'atelier, Projet Moho Nord, Congo