If you continue to browse this website, you accept third-party cookies used to offer you videos, social sharing buttons, contents from social platforms..
OK, accept all
Personalize
Please check an answer for every question.
Deny everything
Allow everything
We use cookies to personalise content, to provide social media features and to analyse our traffic. We also share information about your use on our site with our socal media and analytics partners who may combine it with other information that you've provided to them or that they've collected from your use of their services.

Les pompes polyphasiques permettent le transport des effluents des puits de production sans séparation préalable. Parce qu'elles répondent à la fois à des défis techniques et aux impératifs de réduction des coûts qui caractérisent la production d'hydrocarbures en deep offshore, Total les utilise sur tous les nouveaux développements du bloc 17 en Angola.

Expert_JeanPierreBibet_373x560_FR
Pierre-Jean Bibet

Offshore Profond

Les pompes multiphasiques permettent le transport des effluents des puits de production sous les trois phases – gazeuse (hydrocarbures), liquide (hydrocarbures et éventuellement eau) et solide (débris minéraux issus du réservoir), et ce quelle que soit la proportion de gaz. Booster l'énergie hydraulique d'un fluide multiphasique présente de nombreux avantages, entre autres une augmentation de débit, donc de la production, une amélioration du facteur de récupération final, la possibilité de développement économique de champs marginaux grâce à la réduction des coûts de traitement, ou encore la production de plusieurs puits à pression faible dans le cadre d'un processus haute pression commun.

Total, en s'appuyant sur ses travaux de R&D et fort d'une avance sur la concurrence depuis trente ans, a développé des solutions MPP spécifiques pour chacun des trois développements GirRI, Pazflor et CLOV du bloc 17 deep offshore en Angola. Chacune de ces solutions répond à des viscosités des fluides, à des proportions de gaz et à des ΔP (changements de pression) différents sur ces trois pôles de production. Total poursuit sa recherche non seulement sur l'adaptation des MPP aux gisements deep offshore opérés, prochainement mis en production, mais aussi sur de nouveaux concepts de MPP répondant aux défis de l'ultra-deep offshore, par des profondeurs d'eau qui avoisineront les 3 000 mètres.

Offshore profond

De nouveaux horizons à portée de main

Offshore profond

Flow assurance : clé du succès des développements pétroliers

Offshore profond

Springs®, une technologie de rupture