En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites afin d’optimiser la fonctionnalité du site.
Ok, tout accepter
Personnaliser
Please check an answer for every question.
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Nous partageons également des informations de votre navigation avec nos partenaires analytics. Ils peuvent les combiner avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont recueillies suite à l'utilisation de leurs services.

Humberto Rodriguez

Installations

humberto_rodriguez_exploration_production_total

Humberto Rodriguez, Ingénieur métallurgie, Total E&P Angola

En 1995, Humberto Rodriguez sort diplômé de l'Institut universitaire polytechnique de Barquisimeto au Venezuela et se voit offrir un premier poste en tant qu’ingénieur corrosion au sein de la compagnie pétrochimique nationale (PEQUIVEN). De 2000 à 2006, il travaille poue Sincor Upgrader avant de déménager au Canada, où il est nommé responsable QA/QC de la valorisation primaire dans le cadre du projet Horizon Oil Sands en Alberta. Il y est responsable de la fonction de contrôle qualité, plus spécifiquement en lien avec la construction de la zone de valorisation primaire.

Après avoir rejoint Total en 2008, il devient responsable du service Inspection des topsides sur le bloc 17 en Angola, où il gère les activités d’inspection de trois FPSO (Dalia, Girassol, Pazflor), y compris leur certification de classification marine. De 2012 à 2015, Humberto dirige en Argentine le service Inspection de Total Austral qui couvre l’ensemble des installations situées en Terre de Feu et dans la province de Neuquén.

En 2016, Humberto repart en Angola, où il est aujourd’hui responsable du service Inspection du bloc 17. Ses missions consistent principalement à mener des activités d’inspection et de recherche de corrosion dans le cadre du contrôle de l’intégrité mécanique des topsides et des équipements sous-marins de quatre FPSO. Il est également chargé d’optimiser les moyens d’inspection sous-marine par la mise en œuvre de nouvelles techniques (robots sous-marins téléguidés ou véhicules sous-marins autonomes conçus pour l’inspection) pour continuer de garantir l’intégrité tout en réduisant significativement les dépenses opérationnelles.

 

Best Innovators

La réparation de coque à froid