L’identification des signaux faibles participe à une sécurité accrue des installations et des personnes. Véritables signes précurseurs d’accidents, ils permettent de voir le plus tôt possible si une situation se dégrade. D’où la nécessité de mieux les prendre en compte dans notre management HSE. Et pourtant, ce positionnement « en amont » des évènements reste compliqué sur le plan opérationnel. Opératrices en Papouasie Nouvelle-Guinée depuis l’été 2015, nos équipes ont fait preuve d’innovation pour sensibiliser le personnel contractant. Le principe : détecter les signaux faibles grâce à un « serious game ».

philippe_resseguier_exploration_production_total
Philippe Resseguier

Best Innovators

samuel_epete_exploration_production_total
Samuel Epete

Best Innovators

seth_stoner_exploration_production_total
Seth Stoner

Best Innovators

Les signaux faibles : une autre approche pour prévenir les risques

En matière de sécurité, nous ambitionnons d’être la référence du secteur pétrolier. D’où nos efforts pour identifier le plus tôt possible toute situation potentiellement à risque. Et cela même quand le management HSE est jugé satisfaisant à la lumière des « signaux forts » que sont les indicateurs HSE habituels : jours sans accident, jours sans incident enregistrable, … Ces indicateurs de référence peuvent masquer de mauvaises tendances pouvant conduire à des incidents majeurs par excès de confiance – ou par complaisance.

Il est donc important de prendre également en compte les signaux faibles. En détectant et en traitant ces signes précurseurs d’accident, en amont des évènements critiques, nous pouvons mieux anticiper la dégradation de la sécurité des installations, et enrayer la séquence accidentelle.

Le site Antelope-7 au cœur de la forêt vierge de Papouasie

Un « jeu sérieux » en Papouasie Nouvelle-Guinée

Nos opérations en Papouasie Nouvelle-Guinée illustrent parfaitement la différence qui peut exister entre signaux faibles et signaux forts. Le système de management HSE mis en place par l’entrepreneur de forage était complet et bien documenté. Pourtant, la culture sécurité était largement perfectible, comme le montraient de nombreuses faiblesses relevées lors du premier puits foré : Non-respect des règles concernant les Equipements de Protection Individuelle (EPI) et les Permis de Travail (PT) ; faible participation aux rapports d’anomalies ; ignorance des risques majeurs, …

Les équipes ont donc mis en place sur le rig 115 un « serious game ». Le principe : sélectionner huit objectifs journaliers comme autant de signaux faibles répondant chacun à une faiblesse HSE observée sur le site. Si ces objectifs sont tous atteints le même jour, la journée est qualifiée de « parfaite ». Le but de l’équipe sur site devient alors de réaliser une journée parfaite, puis deux journées parfaites successives, puis trois en suivant, et ainsi de suite.

Les 8 objectifs pour déclarer une « journée parfaite » sur le rig 115 étaient :

  • aucun incident rapportable ne se produit ;
  • aucun arrêt non programmé ne se produit ;
  • les deux barrières en forage sont décrites et discutées ;
  • chaque nouvel arrivant reçoit une bonne induction HSE ;
  • tout le monde porte les Equipements de Protection Individuelle requis ;
  • chaque tâche est couverte par un Permis de Travail adéquat ;
  • une chasse aux anomalies est effectuée en groupe ;
  • la nourriture est bonne.

Le « serious game » a rencontré un franc succès auprès des équipes qui se sont mobilisées pour réaliser un maximum de « journées parfaites ». Résultat : après un trimestre de mise en œuvre, non seulement le taux de réalisation de « journées parfaites » était régulièrement au dessus de 50 %, mais aussi et surtout une véritable culture HSE s’était créée sur le rig : respect du port des EPI, meilleure qualité des Permis de Travail... En définitive, une meilleure performance HSE, bénéfique aussi bien pour les entreprises contractantes que pour Total !

Célébration de la 40ème journée de « jeu sérieux » réussi sur Antelope 7

Best Innovators

Les 10 innovations récompensées en 2017

Sécurité

Une valeur fondamentale pour Total

Actions sociétales

Développer de nouvelles pratiques en Papouasie