Skip to content
Please check an answer for every question.
Paramétrage des cookies

Total peut déposer les catégories suivantes de cookies : cookies pour les statistiques, la publicité ciblée et les réseaux sociaux. Vous avez la possibilité de désactiver ces cookies, ces paramètres ne seront valables que sur le navigateur que vous utilisez actuellement.

L'activation de cette catégorie de cookies nous permet d'établir des statistiques de trafic sur le site. Leur désactivation nous empêche de surveiller et d'améliorer la qualité de nos services.
Notre site Web peut contenir des boutons de partage vers des réseaux sociaux qui vous permettent de partager notre contenu sur ces réseaux sociaux. Lorsque vous utilisez ces boutons de partage, un lien est établi vers les serveurs de ces réseaux sociaux et un témoin tiers est installé après avoir obtenu votre consentement.
L'activation de cette catégorie de cookies permet à nos partenaires d'afficher des annonces plus pertinentes en fonction de votre navigation et de votre profil client. Ce choix n'a aucune incidence sur le volume de publicité.

Localisé à Pau, le Pôle d’études et de recherche de Lacq (PERL) a été créé il y a plus de 50 ans pour accompagner les défis liés à la découverte du gisement de gaz de Lacq. Depuis, avec 130 personnes réparties sur trois sites et six hectares, il travaille sur des thématiques d'importance majeure, en ligne avec les objectifs de la stratégie climat du Groupe, comme la promotion du gaz comme énergie de transition, la lutte contre le changement climatique et la préservation de l'environnement.

catherine_leroi_exploration_production_total
Catherine Leroi

R&D

Le centre comprend trois pôles d’expertises : la maîtrise de l’empreinte environnementale de nos activités industrielles, la physico-chimie des interfaces et les séparations et traitement des gaz. Ces travaux de recherche sont menés en partenariat avec des acteurs nationaux tels que l’université de Pau & des Pays de l’Adour, l’Université Pierre et Marie Curie ou encore l’ENS Lyon et internationaux, avec l’Ecole polytechnique de Montréal.

Découvrir le PERL, le Pôle d'Etudes et de Recherche de Lacq

Le PERL, notre centre de R&D à Lacq - Exploration-Production - Total

empreinte environnementale

Ce programme de recherche vise à limiter au maximum l'empreinte environnementale de nos activités. En ligne avec les exigences règlementaires et les attentes de nos parties prenantes, la maîtrise de nos impacts sur les eaux et les sols est le fer de lance du PERL. Ses travaux portent notamment sur :

  • le traitement de l’eau (optimisation ou développement de procédés - comme BIOMEM - de traitement des eaux huileuses et d’eaux résiduaires industrielles pour maximiser leur recyclage ou permettre leur réutilisation) ;
  • le traitement de sols et d’eaux souterraines (caractérisation, traitement et monitoring des sols et des eaux souterraines dans le cadre de la gestion de sites pollués) ;
  • la maîtrise des impacts (développement de techniques de caractérisation et de monitoring écologique pertinents et prédictifs pour anticiper les évolutions règlementaires, en particulier le "zéro impact biodiversité" des eaux de rejet) ;
  • la microbiologie des écosystèmes (maîtrise les derniers outils de biologie moléculaire et d’analyse bio-informatique pour utiliser les communautés microbiennes comme biomarqueurs).

Les moyens expérimentaux du PERL comprennent notamment :

  • une trentaine de pilotes de dimensions variables, de quelques millilitres à plusieurs mètres cubes ;
  • un réseau de 16 rivières pilote ;
  • une plateforme expérimentale ADyCHATS équipée de 20 piézomètres (Aquifer Dynamic CHAtacterization Tools System) ;
  • un laboratoire de séquençage d’ADN et de radio-respirométrie ;
  • un raceway de 4m3 pour la culture de microalgues en bassin ouvert.

Physico-Chimie et analyses

Ce programme de recherche contribue à améliorer nos modélisations par une compréhension avancée des interactions physico-chimiques entre hydrocarbures, eaux et solides, du réservoir jusqu’à la production. Depuis la récupération améliorée d’hydrocarbures par voie chimique (C-EOR) jusqu’au transport dans les lignes et réseaux de surface (flow assurance), les équipes du PERL optimisent l’économie de procédés existants et travaillent sur :

  • la physico-chimie des interfaces (liquide/liquide, solide/liquide et liquide/gaz) ;
  • les polymères en solution, avec la mise au point de polymères dévolus à la viscosification de l’eau d’injection pour optimiser le balayage du réservoir et augmenter les taux de récupération des hydrocarbures ;
  • le développement de techniques analytiques de pointe, destinées à l’analyse des polymères en solution ou pour la spectroscopie des espèces chimiques actives sur les équilibres interfaciaux d’échantillons multiphasiques complexes.

Des équipements spécifiques (tensiomètres, rhéomètres, etc.), des bancs de balayages en milieux poreux ou encore des micromodèles font parties des moyens expérimentaux utilisés au sein du PERL.

Séparations et traitement de gaz

Ce programme de recherche vise à réduire l’empreinte de nos activités sur le climat, en mettant au point des solutions de captage de CO2 viables. Le développement de nouvelles solutions plus sûres, plus efficaces et plus économiques, misant notamment sur la compacité et la flexibilité, fait partie du quotidien des chercheurs du PERL, afin de répondre à des spécifications toujours plus poussées sur la qualité de nos productions. Leur expertise comprend :

  • les tests de solutions innovantes pour la séparation des gaz (conception et exploitation de moyens expérimentaux, évaluation de nouveaux matériaux et technologies plus efficaces et moins énergivores, comme la gamme commerciale de solvants HySWEET) ;
  • la conception d’équipements pilotes sur mesure, pour répondre à des besoins spécifiques de la R&D sur des problématiques gazières (détection, séparation, traitement) notamment sur les gaz toxiques comme l’H2S ;
  • l’optimisation économique, pour répondre à l’enjeu majeur de réduction des coûts (CAPEX et OPEX) de nos installations industrielles.

Dans une large gamme de pressions et températures (de -80°C à 200°C et jusqu’à 300 bars), nos moyens expérimentaux s’étendent du laboratoire aux infrastructures de recherche de grande taille, en lien avec les thématiques étudiées (absorption, adsorption, séparation membranaire, analyses de solvant, analyses de gaz, détection de gaz...).

Recherche & Développement

Un moteur de la compétitivité de Total

Recherche & Développement

Investir dans le CCUS pour décarboner l'industrie

Recherche & Développement

Gas Solutions : des projets à faible impact environnemental