If you continue to browse this website, you accept third-party cookies used to offer you videos, social sharing buttons, contents from social platforms..
OK, accept all
Personalize
Please check an answer for every question.
Deny everything
Allow everything
We use cookies to personalise content, to provide social media features and to analyse our traffic. We also share information about your use on our site with our socal media and analytics partners who may combine it with other information that you've provided to them or that they've collected from your use of their services.

Localisé à Doha au sein du Qatar Science and Technology Park (QSTP), le Total Research Center – Qatar (TRC-Q) a été inauguré en 2009. Sa R&D est focalisée sur quatre domaines d’intérêt à l’échelle régionale, dont la valorisation du CO2 pour la pétrochimie (programme opéré par la branche Raffinage-Chimie).

yousef_al_jaber_exploration_production_total
Yousef Al-Jaber

R&D

Conduisant des prestations avancées pour les compagnies pétrolières locales, le TRC-Q est aussi idéalement positionné pour faciliter le transfert d’innovations développées au siège, grâce à sa proximité avec nos équipes opérationnelles au Qatar.

Conduites en interne, nos activités de R&D sont menées en partenariat avec des acteurs scientifiques et industriels qataris, parmi lesquels figurent notamment Qatar Petroleum, Qatar University, Qatar Environment and Energy Research Institute, ou encore Texas A&M University at Qatar.

Découvrir le TRC-Q, Total Research Center - Qatar

Géochimie organique

Ce programme de recherche vise à développer des techniques analytiques de pointe pour analyser la composition des fluides et des roches contenant des hydrocarbures. Le laboratoire géochimique de TRC-Q est ainsi capable d'effectuer des analyses isotopiques moléculaires et stables pour tout type de fluides (pétrole brut, gaz, condensats). Les données analytiques sont alors utilisées pour différentes évaluations :

  • Allocation de production par empreinte chimique
  • Compartimentation des réservoirs (connectivité fluide verticale et latérale)
  • Intégrité des puits / études HSE
  • Cartographie des fluides des réservoirs basée sur l'analyse de base / de coupe

 

Le TRC-Q est équipé d'un laboratoire de géochimie organique entièrement opérationnel comprenant aussi bien des équipements conventionnels à la pointe de la technologie que des outils propriétaires développés par nos soins.

  • 1 unité ASE (Accelerated-Solvent-Extraction) pour l'extraction d'hydrocarbures liquides à partir d'échantillons de roches
  • 3 unités GC-FID pour les empreintes moléculaires (sur colonne et split / split-less)
  • 1 unité GC-MS pour l'analyse avancée des biomarqueurs
  • 1 unité GC-C-IR-MS pour l'analyse des isotopes stables des composés organiques spécifiques (CSIA – Coumpound-Specific Isotope Analysis)
  • 1 viscosimètre pour les mesures de densité de fluide et de viscosité
  • 1 spectromètre IR pour une analyse rapide des hydrocarbures liquides (identification des fractions chimiques)
  • 1 unité propriétaire LIPS (système de pyrolyse induite par laser) pour effectuer des analyses COT haute résolution (pour identifier par exemple les goudrons dans les réservoirs de carbonate)

 

L'équipe de géochimie de TRCQ coopère également étroitement avec le laboratoire de géochimie organique de notre centre scientifique basé dans le Sud-Ouest de la France. Elle peut ainsi avoir rapidement accès à des instruments supplémentaires tels que des dispositifs mobiles qui peuvent être installés sur site pour une analyse en quasi temps réel. Nos chercheurs mènent également plusieurs projets externes de recherche avec des instituts scientifiques de renommée internationale, au Qatar et ailleurs dans le monde, afin de développer de nouveaux outils et méthodologies de géochimie organique.

Stimulation acide

Ce programme de recherche vise à mieux contrôler les réactions fluide-roche qui se produisent  lors de la stimulation acide dans les réservoirs carbonatés. Cette injection d'acide est un processus dynamique,  utilisé pour améliorer la perméabilité à proximité du puits de forage. Il est complexe aussi bien à caractériser qu’à prédire.

En examinant différents types de roches (calcite, dolomite) et différentes formulations acides, le programme comprend :

- la caractérisation des carbonates par scanner et microtomographie à rayons X ;

- des expériences de balayage sur carottes de carrières à des températures et des pressions représentatives des conditions réservoir (80-95 ° C, 250 bars);

- la mise au point d'un modèle propriétaire de stimulation acide calé sur les données acquises par les expériences de balayage sur carotte.

Avec un objectif : nous doter d’un simulateur prédictif à l’échelle du puits, afin d’optimiser le design de ces opérations, en termes de coûts comme de performances, et d’analyser les résultats des opérations sur les puits. Ce modèle pourra aussi être utilisé à l’échelle de la carotte, afin de réduire le nombre d’expériences de balayage acide et de calculer des paramètres clés nécessaires pour le design des opérations de stimulation acide.

Développement durable

Ce programme de recherche vise à surveiller et à réduire l'impact de nos activités industrielles sur la qualité de l'eau et la biodiversité.

Il se concentre donc sur des projets  se concentre sur des projets de développement environnemental et sociétal tels que :

  • Gestion de l'eau (stockage du carbone, microalgues, réutilisation de l'eau) ;
  • Restauration des récifs coralliens (restauration des habitats marins) ;
  • Biomonitoring de la qualité de l'eau de mer avec la valvométrie ;
  • Capteurs BTEX pour la qualité de l'air ;
  • ADN environnemental pour identifier les espèces en milieu marin.

Mené en collaboration avec la Qatar University, notre R&D sur les micro algues porte sur la capture du CO2 et la gestion des eaux de production.

Notre projet sur la valvométrie est réalisé en partenariat avec la Qatar University et l’Université de Bordeaux. Utilisées pour le biomonitoring autour de nos sites de production offshore, les bivalves sont équipées de micro électrodes pour surveiller la qualité de l'eau.

En lien avec le Groupe ainsi que la Qatar University et SeaBoost, notre projet relatif à la restauration des récifs coralliens vise à restaurer des zones endommagées dans le cadre des opérations. Un pilote de démonstration est prévu au large des côtes qataries, permettant un monitoring sur plusieurs années.

Avec l’appui du Groupe, nous menons également un projet sur l’e-DNA (ADN environnemental), une solution innovante pour identifier la biodiversité marine et suivre la migration des requins baleines, et ce juste avec un simple prélèvement d’eau.

Recherche & Développement

Un moteur de la compétitivité de Total

Gisement

LIPS : traquer le carbone au centimètre près

Best Innovators

Des coquillages bivalves pour un biomonitoring performant