Please check an answer for every question.
Cookie settings

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Nous partageons également des informations de votre navigation avec nos partenaires analytics.
Ils peuvent les combiner avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont recueillies suite à l'utilisation de leurs services.

Enabling this cookie category allows you to establish statistics of traffic on the site. Disabling them prevents us from monitoring and improving the quality of our services.
Our website may contain sharing buttons to social networks that allow you to share our content on these social networks. When you use these sharing buttons, a link is made to the servers of these social networks and a third-party cookie is installed after obtaining your consent.
Enabling this cookie category would allow our partners to display more relevant ads based on your browsing and customer profile. This choice has no impact on the volume of advertising.

Morten Hesselager Pedersen

Best Innovators

morten_hesselager_pedersen_exploration_production_total

Morten Hesselager Pedersen - Directeur et responsable du redéveloppement de Tyra, Total E&P Denmark

Après avoir rejoint Maersk Oil (aujourd’hui Total) en 1997 en tant qu’ingénieur site puits, Morten Hesselager Pedersen passe ses 4 premières années offshore sur des plateformes de forage et des navires de stimulation. En 2002, il déménage au Qatar et passe la majeure partie des 8 années qui suivent à travailler comme ingénieur réservoir sur le champ Al-Shaheen.

En 2010, Morten est muté à Houston en tant que chef de projet pour les actifs en eaux profondes non opérés dans le golfe du Mexique. Après deux ans aux États-Unis, Morten revient au Qatar en tant que chef de projet du plan de développement du gisement 2012 (FDP2012), projet à 1,5 milliard d’USD comprenant 50 puits de développement, la pose d’un pipeline et divers aménagements des installations.

Depuis peu, Morten travaille chez Total E&P Denmark, d’abord en tant que responsable d’actif chargé de Tyra et aujourd’hui comme directeur et responsable du redéveloppement de ce champ.