Skip to content
Please check an answer for every question.
Paramétrage des cookies

Total peut déposer les catégories suivantes de cookies : cookies pour les statistiques, la publicité ciblée et les réseaux sociaux. Vous avez la possibilité de désactiver ces cookies, ces paramètres ne seront valables que sur le navigateur que vous utilisez actuellement.

L'activation de cette catégorie de cookies nous permet d'établir des statistiques de trafic sur le site. Leur désactivation nous empêche de surveiller et d'améliorer la qualité de nos services.
Notre site Web peut contenir des boutons de partage vers des réseaux sociaux qui vous permettent de partager notre contenu sur ces réseaux sociaux. Lorsque vous utilisez ces boutons de partage, un lien est établi vers les serveurs de ces réseaux sociaux et un témoin tiers est installé après avoir obtenu votre consentement.
L'activation de cette catégorie de cookies permet à nos partenaires d'afficher des annonces plus pertinentes en fonction de votre navigation et de votre profil client. Ce choix n'a aucune incidence sur le volume de publicité.

Philippe Glénat

Best Innovators

Philippe Glénat - Exploration Production - Total

Philippe Glénat - Référent hydrates / physicochimie des effluents

Diplômé de l’Institut National des Sciences Appliquées de Villeurbanne, suivi d’un doctorat de l’Université de Lyon et d’un Post-Doctorat en Australie, il rejoint Total en 1991 en tant que responsable du Laboratoire de Chimie de Production. Puis occupe un poste d’ingénieur Procédé dans le domaine du Traitement des eaux et des huiles, effectuant de très nombreuses missions opérationnelles dans les différentes filiales du Groupe.

Il rejoint les Opérations de South-Pars 2&3 en Iran en 2000 en tant que Responsable Méthodes, puis intègre le service Traitement des Fluides du Centre Scientifique et Technique Jean Féger (CSTJF) où il se spécialise dans le domaine des hydrates de gaz depuis 2006.

Pour en savoir plus, retrouvez Philippe sur LinkedIn.

 

Projets

Philippe a contribué à l’élaboration et à la mise en place de procédés innovants dans le domaine de la gestion des hydrates à l'Exploration-Production de Total.

Concernant les additifs LDHIs :

  • tests des 1ers additifs LDHI en 1999/2000 sur le champs de Canadon Alfa en Argentine
  • 1ères applications d’injection de KHI-LDHI sur les champs de South Pars, 2&3 en Iran en 2002 (en solution alternative) et de Dolphin au Qatar en 2006 (en cas de base)
  • 1ère application d’injection de AA-LDHI en mode batch sur le champs de Pazflor/Oligocène en 2013
  • 1ère application de AA-LDHI en cas de base sur les dry-trees de Moho Nord/Albien au Congo (2017)
  • 1er cas d’application retenu dans un Projet en cas de base d’injection en continue de AA-LDHI sur le champs d’Absheron en Azebaidjan en 2016

ou l’utilisation des propriétés naturelles des bruts

  • pour minimiser les manques à produire sur nos FPSO depuis 2013 (Angola, Nigeria, Congo, Italie…)
  • réduire les quantités de méthanol injectées

 

Publications

Philippe est auteur ou co-auteur d’une cinquantaine de publications couvrant de nombreux domaines de la physicochimie flow assurance :

  • les hydrates de gaz
  • les réducteurs de trainées (Drag Reducer)
  • la séparation des huiles lourdes
  • les procédés chimiques de colmatage de venues d’eaux
  • et la microflore des eaux de réservoirs pétroliers

Best Innovators

Innover en offshore pour prévenir la formation d'hydrates