Skip to content

Stéphane Raillard

R&D

Stéphane Raillard - Responsable du programme R&D Frontier Exploration

Diplômé de l’Université Pierre et Marie Curie (Paris VI) avec un doctorat en géologie marine, Stéphane a rejoint Elf Aquitaine en 1990 en tant que Géologue de sonde dans la direction Exploration.

Depuis 1991, il a travaillé au sein de différentes filiales de Total à l’étranger. En Angola, il a fait partie de l’équipe Exploration du bloc 17 à l’origine des premières découvertes (Girassol), a été en charge des aspects stratigraphie afin de déterminer le potentiel réservoir de cette zone deep offshore.

De retour au siège en 1994, il a ensuite travaillé en tant que géologue structuraliste spécialisé dans la tectonique salifère (Afrique de l’Ouest, Amériques…) puis a fait partie en tant que conseiller exploration du Groupe Géographique Client Nigeria.

Il a ensuite travaillé pour la filiale Congo en tant que responsable exploration deep-offshore avec la réalisation de deux puits sur le permis de MTPS. Il a ensuite été nommé Chef du service de géologie structurale de 2002 à 2005.

En 2006, il rejoint le groupe de recherche sur les réservoirs très enfouis (DBR) au sein de la R&D pour en prendre la responsabilité de 2008 à 2010.

En 2010, il est affecté en tant que « secondee » au sein de la société américaine Cobalt Intl à Houston (USA). Il s’occupe alors de l’évaluation des prospects deep-offshore et en particulier du rôle des pressions de fluides sur l’ensemble du système pétrolier (tenue de couverture, prédiction avant forage, qualité réservoir…).

De retour au siège en 2014, il participe à la réorganisation de la R&D de l’Exploration-Production et prend la responsabilité du programme de recherche Frontier Exploration dédiée à la géologie pétrolière au sein de la direction Stratégie, Croissance, Recherche.

Pour en savoir plus, retrouvez Stéphane sur LinkedIn.

 

Projets

  • Auteur et co-auteur d’une quinzaine de publications (articles dans des revues de géologie et publication dans les congrès de l’EAGE et de l’AAPG).

Recherche & Développement

Frontier Exploration : élargir nos territoires d’exploration