If you continue to browse this website, you accept third-party cookies used to offer you videos, social sharing buttons, contents from social platforms..
OK, accept all
Personalize
Please check an answer for every question.
Deny everything
Allow everything
We use cookies to personalise content, to provide social media features and to analyse our traffic. We also share information about your use on our site with our socal media and analytics partners who may combine it with other information that you've provided to them or that they've collected from your use of their services.

La prévention des accidents majeurs étant un axe important de notre politique Sécurité, nous développons actuellement un outil intelligent de diagnostic sécurité et d’aide à la décision en temps réel et à distance. TADI permettra ainsi de protéger les hommes et les installations sans jamais exposer les opérateurs aux risques associés à la présence de gaz.

thierry_baron_exploration_production_total
Thierry Baron

R&D

Le digital au service de notre valeur sécurité

Parce que l’industrie énergétique est par nature soumise à de nombreux risques, nous érigeons la sécurité au plus haut niveau de nos valeurs. D’abord, parce que nous considérons que la sécurité est un enjeu vital. Ensuite, parce que la sécurité est le gage du développement pérenne de nos activités. Améliorer notre capacité à prévenir la survenue d’accidents majeurs constitue donc une priorité absolue.

Pour ce faire, nous entrons dans l’ère de la prévention numérique. Développé pour optimiser la maîtrise des risques associés à une fuite de gaz sur une de nos installations industrielles, TADI (Transverse Anomaly Detection Infrastructure) représente une approche innovante an alliant :

  • la détection précoce d’anomalies (défaillance d’équipement, fuite de gaz) par des capteurs de nouvelle génération, capables de détecter rapidement la présence de gaz, l’identifier, quantifier sa concentration, localiser l’origine et fournir le débit de la fuite et, dans les cas les plus critiques, visualiser en 3D et en temps réel la zone de danger liée à la formation d’un nuage de gaz ;
  • un système d’acquisition/traitement/valorisation de données massives en temps réel, pour transformer les données de monitoring brutes en informations pertinentes sur l’anomalie en cours ;
  • le transfert des informations à l’opérateur en salle de contrôle, sous forme de diagnostic et de recommandations optimisés par intelligence artificielle, pour aider à la prise de décision.

Une infrastructure d'essais HSE unique au monde

Depuis 2018, le projet TADI dispose d’un site d’essais pour tester et qualifier des technologies innovantes de détection et de quantification de fuites de gaz, localisé sur la Plateforme Pilote de Lacq (PPL) du PERL. Ses équipements issus du démantèlement des installations de notre ancienne usine (tuyaux, vannes, cuves, colonnes, têtes de puits, torches, etc.) en font un théâtre industriel, réaliste et modulaire, où nous pouvons reproduire de manière contrôlée une grande variété de scénarios accidentels issus des retours d’expérience terrain.

Conçue dans le cadre du projet de R&D Prévention des Accidents majeurs avec les équipes du PERL (Pôle d’Étude et de Recherches de Lacq), cette infrastructure pérenne de R&D est unique en son genre. D’abord par sa localisation dans un environnement industriel classé SEVESO 3. Mais aussi parce qu’elle est aujourd’hui la seule à pouvoir reproduire une gamme aussi étendue de débits de fuites, de 0,5 g/s à 300 g/s.

Elle permettra de poursuivre de manière optimisée, le programme de qualification de capteurs qui était mené jusqu’alors sur des installations éphémères. Deux campagnes de tests ont ainsi déjà été menées :

  • la première, en juin 2018, pour tester des technologies acoustiques low cost de surveillance sécurité des installations ;
  • la seconde, en octobre 2018, pour évaluer plusieurs technologies optiques et acoustiques de détection-localisation-quantification de gaz à distance, selon différents modes de mise en œuvre (au sol, aéroporté, sur robot, drone, etc.), pour les situations d’urgence et la surveillance sécurité.

Faire parler les données dans un "virtual TADI"

Ces campagnes de tests et les suivantes seront un formidable générateur de données, qui seront transférées, stockées et classées dans un cloud, aux côtés des données de contexte propres à chaque essai. L’enjeu ? En extraire des informations pertinentes, grâce au Big data et à l’intelligence artificielle, pour les transmettre en temps réel sous la bonne forme et à la bonne cible (opérateur, cellule de crise, service de maintenance, etc.), via des « Apps Safety » TADI, aussi ergonomiques que celles de nos smartphones, délivrant diagnostics et recommandations d’actions.

Le développement de ces applications s’appuiera à compter de 2019 sur une « Salle d’opérations du futur » située, à quelques centaines de mètres de l’infrastructure d’essais, dans les locaux du PERL. Un opérateur y recevra automatiquement, sous forme de messages visuels et sur grand écran, alertes et diagnostics. Navigant dans un « Virtual TADI », jumeau digital du site d’essai, l’opérateur pourra accéder en quelques clics à toutes les données de contexte nécessaires pour comprendre, à distance, ce qui se passe sur le site, confirmer le diagnostic et mettre en œuvre un plan d’action adapté à l’anomalie détectée.

L’étape suivante, à l’horizon 2021, sera la livraison d’un démonstrateur validé sur plusieurs scénarios de fuites, simples et multiples, joués sur TADI.

Recherche & Développement

Un moteur de la compétitivité de Total

Recherche & Développement

Gas Solutions : des projets à faible impact environnemental

Recherche & Développement

Ausea : mesurer les émissions de gaz à effet de serre