Notre concours annuel Best Innovators vise à récompenser nos collaborateurs à l’origine d’actions innovantes, avec un succès déjà clairement démontré. Après l'annonce du palmarès 2017, entretien avec Christophe Amadéi, Président du Jury pour la deuxième édition consécutive.

EP.TOTAL.COM_EXPERTS_CHRISTOPHEAMADEI_306x226_FR
Christophe Amadei

Ressources Non Conventionnelles

L’innovation est un sujet d’actualité, notamment dans le secteur pétrolier et gazier. Quels en sont les enjeux à l’EP chez Total aujourd’hui ?

Christophe Amadei : Innover n’est pas une chose nouvelle chez Total, et en particulier à l’Exploration-Production. Une grande part de notre production pétrolière et gazière est aujourd’hui possible parce que nos prédécesseurs ont su anticiper et imaginer des solutions pionnières dans tous les domaines et métiers de notre industrie.

Nous poursuivons cet effort dans un environnement où la complexité des ressources en hydrocarbures s’accroît et où les contraintes économiques sont de plus en plus fortes. Nos activités d’exploration, de développement et d’exploitation doivent être toujours plus performantes et créatrices de valeur. C’est une nécessité d’autant que notre quotidien change à un rythme accéléré. Le champ des possibles est également démultiplié avec l’avènement du digital. Nous devons donc ajouter une nouvelle dimension à notre capacité à innover.

 

Comment le concours Best Innovators encourage-t-il la promotion des idées innovantes chez Total ?

C.A : Ce concours est l’expression directe de notre effort d’innovation. Il est la preuve de l’audace et du dynamisme de nos équipes, sur le plan technologique, économique, pratique, financier mais aussi humain. Nos collaborateurs sont prêts à se remettre en question pour améliorer en permanence notre excellence opérationnelle. Best Innovators, c’est une illustration de notre esprit pionnier mais aussi de notre agilité et de notre capacité d’adaptation.

Par exemple, on constate que de plus en plus d’innovations sont liées au digital, au big data, et l’intégration croissante de ces solutions nouvelles dans nos méthodes de travail. Cela illustre le virage digital que nous avons opéré il y a quelques années, et la diffusion de la culture du numérique, pour atteindre plus vite et plus efficacement nos objectifs.

 

Quels sont les points forts des finalistes de cette année ?

C.A : Les équipes ont relevé des défis auxquels est confrontée l’industrie pétrolière et gazière dans son ensemble, en s’appuyant sur nos forces historiques et en respectant les standards les plus stricts en termes de sécurité et d’environnement. Les sujets présentés couvrent un éventail très large pouvant aller de solutions très technologiques à des innovations dans le domaine des métiers supports.

Cette année, le 1er prix du jury a été décerné à l’application « SPA » (Smart Predictive Analytics), un outil basé sur la data science pour améliorer les prédictions de performance de nos puits non conventionnels aux États-Unis. Le 2ème prix a récompensé le projet « BIOMEM », un procédé biologique de traitement des eaux de production qui nous permettra dès à présent d’anticiper les prochaines règlementations en matière d’écotoxicologie.

L’optimisation technique est bien sûr centrale pour notre industrie : le 3ème prix a été attribué à l’approche dynamique du « RMS » (Riser Management System), qui permettra d’atteindre de nouveaux records de profondeur lors des opérations de forage en mer. Un prix spécial a été remis par les collaborateurs de la branche, qui cette année ont choisi de récompenser le projet de réutilisation des têtes de puits en Angola, une première mondiale en deep offshore qui illustre parfaitement notre exigence d’optimisation des coûts. Je tiens également à souligner l’attention particulière que nous avons portée à notre pilier HSEQ : l’initiative menée en Papouasie Nouvelle-Guinée renforce la conscience du risque et de la sécurité de toutes les personnes présentes sur site. Toujours dans ce domaine, la solution « Helper » constitue le premier drone autonome multitâche dédié à la sécurité, la sûreté et la protection environnemental en offshore.

Toutes ces innovations mettent en lumière les talents présents pour faire émerger de nouvelles approches, relever les nouveaux défis et faire progresser nos activités. En ce sens, les Best Innovators sont révélateurs de notre esprit pionnier.

 

Quel est l’élément clé de toute innovation ?

C.A : Au-delà du concours des Best Innovators, il me semble que la prise de risque est essentielle. Celle-ci doit être préalablement étudiée, mesurée, anticipée, en vue de relever les défis actuels et futurs de nos activités. L’innovation est toujours associée à une certaine audace, et c’est parce que nous sommes capables de faire cet effort chez Total que nous pouvons déboucher sur des innovations majeures, des technologies de rupture. C’est cela que nous souhaitons mettre en avant avec le concours des Best Innovators à l’EP.

  • Smart Predictive Analytics (SPA) analyse des millions de points de données du champ pétrolier en un instant pour apprendre le comportement typique des puits et prévoir le futur déclin du réservoir.
  • Qualité de l’eau avant et après être passée par le pilote BIOMEM.
  • Riser Management System (RMS) : le Maersk Venturer et un PSV sur le site de forage du puits Raya-1 en Uruguay.
  • Réutilisation de têtes de puits en Angola : inspection sous-marine.
  • Essais de HELPER sur les sites offshore de Total en Angola en 2016.
  • Détermination de l’âge absolu de la diagénèse et de la migration des hydrocarbures: la flèche indique une zone riche en liquides dans un ciment diagénétique.
  • Competitors cruncher : synthèse automatique des informations d’une entreprise.
  • Véhicule sous marin autonome (AUV) : instrumentation de l’AUV pour les campagnes d’inspection de pipeline.
  • Célébration du 40ème « Perfect Day » sur Antelope.
  • « Allocation Meter » : Zone de géochimie.
Suivant Previous

Best Innovators

SPA : Améliorer les prédictions de performance de nos puits

Best Innovators

Riser Management System

Environnement

BIOMEM : une innovation pour traiter les eaux de production